Démoniak, Chapitre 19

Bref j'ai écrit la suite sur un coup de tête. La partie avec Harebourg était écrite depuis des mois, le reste je l'ai ajouté. J'ai même inventé la partie avec Vector qui ne faisait pas partie de la version original. Le duel Victoria/James se déroulait autrement également, même si la fin restait la même.
J'espère que ça vous plaira, et la suite un jour !
 
 
Démoniak chapitre 19.
 
Un coup au coeur
 


Comte Harebourg

Ses pas légers foulaient lentement le sol neigeux qui crissait doucement, très largement couvert par le mugissement du blizzard glacial qui s'insinuait sous le chapeau du comte et giflait son visage avec violence, mordant, brûlant, sur sa peau lisse. Mais il n'y prenait pas garde. Son regard bleu était concentré sur la Clepsydre. Sa tour.
Elle semblait légèrement penchée, comme ployant sous la force du vent froid, recouverte d'une grosse couche de neige éternelle.
Sa maison, là où il avait vécu durant des années. Là où il avait vu sa famille mourir.
Harebourg sentit quelque chose d'humide glisser sur sa joue et se figer à quelques centimètres de sa bouche. Curieux, il porta sa main gantée à son visage et comprit qu'il s'agissait d'une larme qui avait gelé.
Un rictus amer déforma sa bouche. Pleurer ? Moi ?
Tandis qu'il avançait fatalement vers son destin, vers la porte ronde en forme d'horloge de la Clepsydre, il laissa ses pensées vagabonder.
Il avait tout perdu. Sa famille, il y a des centaines d'années. Missiz, plus récemment. Plus rien ne l'attachait à ce monde. D'ailleurs il l'avait déjà quitté. Il y était revenu pour accomplir une mission, il savait que cette mission toucherait bientôt à son but. Et il savait qu'il devrait retourner au passé, à la poussière, à l'oubli.
- Mon ultime passage sur cette terre ne pardonnera pas tous les péchés que j'ai commis. Mais j'espère réussir à faire le bien au moins une fois... murmura-t-il pour lui-même.
De toute façon personne ne pouvait l'entendre, personne ne saurait jamais que le Comte Harebourg souhaitait se repentir avant sa mort imminente. Personne ne saurait jamais que c'était la misère de la vie qui l'avait détruit. Qui l'avait rendu fou. Et que cette folie, il n'y avait que l'amour qui avait pu la dissiper.
- Je suis capable de ressentir l'amour... D'en recevoir... D'en donner...
L'amour, c'était cela qui lui avait permis de rebondir. Et qui l'avait empêché de sombrer.
Mais ce n'est pas ça qui m'a ramené. C'est la haine et le désir de destruction qui m'a ramené. La vengeance, la cupidité. Pas l'amour.
J'ai peut être ressuscité dans la haine, mais je me sacrifierai dans l'amour, songea Harebourg.
Il savait ce qu'il devait faire pour arrêter Klime, très probablement en possession du Dofus des Glaces. Il savait qu'il n'y avait aucun retour possible, et il savait qu'il ne s'en sortirait pas. Mais il savait aussi que c'était son destin. Qu'il n'était revenu que dans ce but précis. Qu'il devrait tout sacrifier. Sa vie. Mais pas que la sienne.
- Je dois le faire. Je le ferai.
Arrivé devant la tour de la Clepsydre, il s'arrêta un instant, levant les yeux vers son sommet inaccessible.
- Il est temps d'en finir, murmura-t-il.
Et il franchit la porte.
 
 
Vector
 
 
L'homme s'écroula tandis qu'un flot de sang jaillissait de sa gorge. Il n'avait émis aucune plainte, ses yeux avaient à peine eu le temps de s'écarquiller de surprise avant de s'éteindre. Zirila rangea le couteau qui avait servi à égorger le mercenaire et le traîna en arrière, il se mit aussitôt à le dévêtir.
Il avait été compliqué de trouver deux mercenaires isolés et de les tuer sans que personne ne s'en rende compte, Unik avait pesté, ils avaient perdu de précieuses minutes. Cependant ils avaient enfin réussi à dégoter deux hommes reculés.
Zirila et Unik se mirent à déshabiller les mercenaires morts tandis que Vector les observait d'un oeil vitreux. Ses forces continuaient de lui échapper, il sentait la puissance obscure du pouvoir démoniaque totalement emplir ses veines. Ses pensées devenaient de plus en plus sombre. Il avait soif de sang, et la mort de ces deux mercenaires l'avait empli d'excitation.
Il s'efforça de se contrôler tandis qu'Unik et Zirila se redressaient.
Le stratège lui lança un regard inquiet.
- Tu tiens le coup ? 
- Ouais... ça va... murmura Vector d'une voix faible. Mais je vais pas tenir longtemps.
Zirila lança un coup d'oeil à sa montre.
- Il est bientôt Midi. Il ne nous reste pas beaucoup de temps, nous devons nous dépêcher.
- Alors en route, conclut Unik en hochant la tête.
Zirila fit passer des menottes qu'il avait trouvées sur les mercenaires dans le dos de Vector et fit mine de les attacher, il le poussa en avant. Le plan d'Unik était simple : S'introduire dans la tour en se faisant passer pour des mercenaires qui avaient réussi à attraper un prisonnier, un employé de Victor Namarov.
- Il ne faut pas qu'on tombe sur un Démon Lune, dit Unik. Ils pourraient nous reconnaître, ou sentir la magie démoniaque dans ton corps, Vector. 
Zirila grogna et lança un coup d'½il vers Lunix. Le chef des Démons Lune se trouvait assez loin d'eux, trop loin pour les remarquer.
- L'assaut a commencé, commenta Unik. 
Les mercenaires embauchés par Lunix avaient effectivement envahi le rez-de-chaussée de la tour, massacrant les agents d'accueil qui n'avaient pas eu le temps de réagir. Des troupes humaines à la solde de Namarov avaient tenté de protester mais l'affrontement était trop inégal, ils avaient été balayés comme des mouches.
- Je me demande ce qu'a prévu Namarov, grogna Unik en soutenant Vector, se dirigeant droit vers la tour. Tout ça semble trop facile, je doute qu'il tombe si facilement.
- Je suis d'accord, répondit Zirila. Mais on a pas à s'occuper de ça. Allons-y !
Vector tenta de grommeler quelque chose mais n'émit qu'un gargouillis étranglé. Il resta donc silencieux et avança, appuyé par les deux Démons Soleil, vers la tour de Victor Namarov.
 
 
Victoria
 
 
Les lames s'entrechoquèrent une énième fois dans un bruit de ferraille. 
Victoria ne reconnaissait plus son mari. Il s'était lancé à corps perdu dans la confrontation, un rictus cruel déformait ses lèvres, ses yeux lançaient des éclairs. Elle le vit tel qu'il était. Animé par le mal. Donc la seule envie était de sortir victorieux.
Avait-il toujours été comme ça ? Taman avait elle pu le corrompre au point d'oblitérer toute pensée, au point de le pousser à tuer sa propre femme ? Elle ne pouvait le concevoir. Non, James était mauvais. Il l'avait toujours été, même si elle ne l'avait pas toujours su.
Elle poussa un grognement de douleur lorsque Taman la toucha au bras, laissant une estafilade sanglante sur sa peau lisse. La plaie était superficielle, peu profonde, mais très douloureuse. Elle la brûlait et Sanguine semblait plus lourde dans ses mains.
Cependant, ça lui donna également un regain d'énergie. Avec un hurlement de bête déchaînée, elle lança Sanguine de toutes ses forces vers James qui recula précipitamment. Cependant il n'évita pas la pointe de l'épée qui ouvrit son flanc. Il cria à son tour. Mais Victoria savait que la blessure de son mari n'était pas grave.
- Un partout, commenta Namarov avec un sourire satisfait.
Victoria ne lui accorda pas un regard. Elle ne devait pas se déconcentrer. 
Elle essuya la sueur qui coulait sur son front d'un geste rageur. Elle dut se retenir de fondre en larmes. Ses émotions la submergeaient. Alors que James semblait d'un calme froid. Calculateur. Mortel.
- Tu as tout détruit ! hurla Victoria.
Elle lança Sanguine dans une feinte diagonale, rapide.
James contra sans difficulté.
- C'est toi qui a tout gâché, répondit-il d'un ton glacial. On aurait pu vivre heureux, ensemble, toi, Lyna et moi sous la protection de Namarov. Mais il a fallu que tu n'en fasses qu'à ta tête, que tu refuses mes ambitions. Tu m'as traîné vers le bas !
Victoria sentit alors la fureur l'envahir comme une étreinte électrique. Sa rage explosa en un cri de fureur. Elle saisit Sanguine à deux mains et attaqua.
Ses gestes étaient tellement rapides qu'ils en devenaient flous. Elle ignorait la douleur, elle ignorait la fatigue. Elle ne désirait qu'une seule chose : faire mal à James. Lui faire mal comme il lui faisait mal.
Sanguine n'était plus qu'une ligne floue, James écarquilla les yeux de surprise mais parvint à arrêter chaque coup.
Mari et femme grognaient, criaient, feintaient, sautaient. Mais ils parvenaient toujours à se rendre les coups. Cependant Victoria semblait infatigable.
Elle ne devait pas perdre. Elle n'en avait pas le droit. Pour sa fille, l'essence même de sa vie.
Elle ne perdrait pas pour Lyna.
Avec un hurlement, avec un coup encore plus puissant que les autres, encore plus rapide. Elle parvint à toucher James à la main gauche.
Il poussa un hurlement de douleur effroyable tandis que deux de ses doigts volaient à travers la pièce. Il tint son membre blessé sous son aisselle en tombant à genoux. Taman glissa sur le sol dans un bruit métallique, juste devant James. La pointe de Sanguine s'appuya sur sa pomme d'Adam.
Victoria haletait, observant le visage de son mari avec une haine croissante.
Namarov se leva en écartant les bras, un sourire satisfait sur les lèvres.
- Ainsi, comme je le pensais, tu es plus forte que lui Victoria Tomik. 
Elle l'ignora, ses yeux restèrent plantés dans ceux de James qui ne disait rien, se contentant de l'observer d'un regard brûlant.
- Après tout James n'était qu'un pion, continua Namarov. Un pion qui me permettrait d'atteindre mon but. Ce n'est pas lui qui m'intéresse, Victoria. C'est toi. Deviens mon nouveau bras droit et ensemble, nous serons les plus forts.
Alors Victoria rit. 
- Je ne suis pas comme mon mari. Tout ce que vous aurez de moi, c'est la mort.
Alors elle détourna la lame du coup de James et la dirigea vers Namarov.
- Êtes-vous prêt à rencontrer la faucheuse ?
Elle s'avança vers lui, une lueur étrange passa dans le regard de Namarov qui pour la première fois, sembla surpris. Mais elle comprit pourquoi lorsque la douleur l'atteignit.
Elle sentir un liquide chaud couler le long de son torse, elle tomba à genoux.
Taman avait transpercé sa poitrine et était fichée au plus profond de son c½ur. 
 
 

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.159.33) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Visiteur

    31/03/2017

    Ah d'accord merci j'attends avec impatience :)

  • Dark-phire

    30/03/2017

    X-D wrote: "Oo joli mais c quand chapitre 20 :o?"

    Je sais pas quelques jours max

  • X-D

    30/03/2017

    Oo joli mais c quand chapitre 20 :o?

  • Dark-phire

    28/03/2017

    Visiteur wrote: "ouep j'ai vu tres interessant les projets apres faut voir aussi suivant comment ce fini demoniak mais qui sais..... Ptet la fille de James et Vic en heroine????"

    Peut être ;)

  • Visiteur

    17/03/2017

    ouep j'ai vu tres interessant les projets apres faut voir aussi suivant comment ce fini demoniak mais qui sais..... Ptet la fille de James et Vic en heroine????

  • Dark-phire

    16/03/2017

    Visiteur wrote: "Oo je m'attendais a ce que James prenne le coup d'épée pas victoria. Je suis surpris. On sent que tu a été plus rapide que d'habitude pour ecrire ce chapitre (moin long et moin de détail) néanmoins le résultat reste tres sympa
    Calme
    "

    J'l'ai écrit en 20 minutes environ x) J'parlerai des projets bientôt concernant Démoniak de toute

  • Visiteur

    16/03/2017

    Oo je m'attendais a ce que James prenne le coup d'épée pas victoria. Je suis surpris. On sent que tu a été plus rapide que d'habitude pour ecrire ce chapitre (moin long et moin de détail) néanmoins le résultat reste tres sympa
    Calme

Report abuse