Démoniak, Chapitre 13

Salut tout le monde, on se retrouve pour la suite de Démoniak. J'espère que ce chapitre vous plaira, un gros rebondissement vous attend... Je pense faire un article Dofus très bientôt ! 
 
Démoniak, Chapitre 13

Démoniak, Chapitre 13

Il resta un long moment agenouillé, les larmes coulaient sur son visage et s'écrasaient au sol mais il n'y prêta aucune attention. Son ami... Il avait changé. Et il était mort.
Dante s'accroupit à coté de lui et posa la main sur son bras.
- Nous ne pouvons pas rester là, Père. Lunix s'est enfuit avec Maan, nous devons l'arrêter avant qu'il ne trouve James.
Une toux l'interrompit soudainement, Darken leva les yeux et aperçut Léon Dulé, le traître, affalé contre la paroi de la montagne, le corps recouvert de sang et de poussière. Du sang coulait lentement de sa bouche. Darken s'approcha de lui, suivit de près par Dante, Ninor, Quol et Vector.
Les yeux de Léon se posèrent sur Darken, il essaya de parler mais émit un râle de souffrance.
- Ninor, tu peux faire quelque chose ? demanda Darken.
Ninor, qui avait un pouvoir de guérison hocha négativement la tête.
- Il est trop atteint pour espérer pouvoir le sauver. Au mieux, je peux retarder sa mort et lui permettre de nous parler en dégageant ses bronches.
- Fais ça alors, ordonna le Dieu Soleil.
Le Démon Lune n'émit aucune objection et s'agenouilla à coté de Léon. Il fit passer ses mains sur les plaies : les impacts de deux balles qui avaient traversé la poitrine. Léon Dulé prit une grande inspiration, la gorge encombrée.
- Je vous ai trahi murmura-t-il.
Darken ne dit rien, se contentant de le dévisager.
- Cependant, eux aussi m'ont trahi... je vais vous révéler ce que je sais.
Il s'interrompit, toussa et crispa la main sur son torse, le visage tordu de douleur.
- Namarov... Je travaille pour Namarov commença Léon. Et.. Lunix... Namarov lui a tendu un piège...
- Comment ça ? demanda Darken en fronçant les sourcils.
- Namarov est un homme très intelligent. Depuis le début il se contentait d'exploiter les Démons Lune. Il n'a pas qu'un espion parmi les Démons Soleil. N, l'Éliatrope était chargé de surveiller les Lune. Namarov l'a contacté dès que N a été ressuscité et N s'est mis à travailler pour lui en faisant semblant de bosser uniquement pour Lunix. Il est un agent double, il a obéit à Lunix qui voulait l'appui de Klime et a aidé à capturer et tuer Missiz Frizz. Ensuite Namarov l'a envoyé ici pour intercepter James Ex qui intéressait Lunix. Je devais rejoindre N et partir avec lui pour Bonta mais il m'a tiré dessus et il est parti avec Tomik et Ex...
Une nouvelle quinte de toux interrompit Léon qui s'affaissa un peu plus.
- Namarov... Namarov veut empêcher Lunix de prendre le pouvoir car il veut être le seul et unique maître de ce monde. Il s'est d'abord débarrassé de vous, même si je vois que vous avez survécu, et il empêche Lunix de mener à bien son projet en gardant James et Victoria auprès de lui. James refusera de trahir Namarov si Namarov détient Tomik, vous comprenez ?
Léon tenta de se redresser un peu.
- Namarov a vite compris ce que voulait Lunix. Il voulait les épées, et en amenant James auprès de lui, il s'assure que Lunix n'ait pas en sa possession les quatre épées. Namarov a donc Sanguine et Taman avec lui, tandis que Lunix a Saan et Maan... La lutte n'est pas terminée.
- Lunix ne possède pas Saan répliqua Darken en montrant d'un geste l'épée qui pendait à sa ceinture. Au final c'est Namarov qui a un avantage sur tout le monde. Où se trouve-t-il ?
- A Bonta... Dans sa tour, c'est là que N va emmener James et Victoria. Namarov compte éliminer les Démons Lune qui l'entourent et chasser les autres de Bonta. La ville lui appartient désormais, et sa tour est une forteresse quasiment imprenable. Vous ne pourrez jamais y entrer sans utiliser la ruse... Et vous devrez être extrêmement discrets, ses espions sont partout.
- Sais-tu ce que compte faire Lunix, maintenant que son plan a échoué et qu'il ne possède pas Saan ? Orion a failli le vaincre, Lunix doit avoir peur de m'affronter seul, surtout que je suis toujours aidé de Vector, Ninor, Quol et Dante.
- Lunix ne possède qu'une épée, et il sait qu'il risque de perdre face à toi. Il vous a sous-estimé et doutait que vous pourriez vous liguer ensemble contre lui, enfin, je pense que c'est ce qui s'est passé. Je ne vois Orion nul part, j'imagine qu'il a péri. Bref Lunix sous-estime les humains comme vous le savez. Il s'attaquera à Namarov pour récupérer les deux autres épées avant de s'en prendre à toi. Avec l'aide des Démons Lune il peut y parvenir, même si ce sera compliqué. Une fois sa gardé tombée, Namarov sera vulnérable et rien n'empêchera Lunix de le tuer. De plus, je ne pense pas que James et Taman fassent le poids face à Lunix.
Léon grimaça de douleur et eut soudain du mal à respirer.
- Il ne lui reste que peu de temps précisa Ninor.
Dulé saisit le bras de Darken et le regarda, les yeux exorbités.
- Vous devez arrêter Lunix et Namarov, les deux sont obnubilés par le pouvoir et rien ne les arrêtera, ils s'entre-tueront, mais il n'y aura q'un gagnant... Trouve un moyen Darken... et... et... pardonne moi.
Léon lâcha Darken et sa tête s'affaissa sur le coté. Il avait rendu son dernier soupir.
Darken se redressa lentement et échangea un regard avec ses compagnons.
- Ces nouvelles sont à la fois bonnes et alarmantes dit-il. Namarov est un puissant ennemi, mais il va retarder Lunix. Nous devons agir et frapper un grand coup.
Les autres acquiescèrent.
- Nous sommes dehors, déclara Quol. Regarde si tu n'as pas reçu de nouvelles d'Unik ou de Casper.
Darken obéit et consulta son portable, il avait un message d'Unik. Il le lut rapidement.
- Bien, Unik vient de m'expliquer la situation. Il se trouve avec Thomas Rave, Espylon et Zirila au manoir, avec quelques soldats. Ils vont subir un assaut imminent des Démons Lune, ils ont besoin de renforts, cependant on ne peut pas tous y aller... Il m'a aussi dit que Casper était resté à Madrestam et qu'il avait reçu un message annonçant que Casper, Khin Fernus un Sadida, Mernox, Réfaïm et Arkan se dirigeaient vers Moon pour trouver de l'aide afin de poursuivre un navire qui a kidnappé Carmen Ir et des combattants, bateau qui se dirige vers Otomaï et dont le capitaine est un certain Ombre.
- En clair on ne peut pas compter sur l'aide de Casper annonça Dante d'un air sombre.
- Oui. Quant à Harebourg, les membres de la Garde du Jour sans Fin ont prévenu Unik. Apparemment il compte les aider à tuer Nileza et Klime et il a déjà vaincu Sylargh.
- Harebourg est vivant ? s'étonna Vector.
- Visiblement, et il semble être de notre coté.
- Au moins nous ne risquons pas de subir d'attaque venant de Frigost ou de ce Ombre fit remarquer Ninor, c'est plutôt bon signe, nous n'aurons à combattre que sur deux fronts : Bonta et le manoir.
- Nous ? demanda Quol en haussant les sourcils.
Ninor l'observa un moment puis répondit, avec lenteur.
- Mon véritable maître était Orion, pas Lunix. Et Orion, dans ses derniers instants a avoué qu'il était prêt à aider Darken. Je vais suivre ses traces, je suis avec vous, désormais, et peut être que d'autres Lune seront convaincus de vous aider.
Un silence suivit ses paroles, rompu par Darken.
- Bien, analysons la situation. Casper et certains Démons Soleil sont occupés avec ce Ombre et ne pourront pas nous aider de si-tôt. Harebourg affronte les artisans à Frigost et Unik est sur le point d'être attaqué au manoir. De plus, nous devons nous rendre à Bonta pour empêcher Lunix ou Namarov de s'emparer des quatre épées.
- Et nous devons faire ça discrètement signala Vector.
- Avant tout nous devrions envoyer des renforts à Unik, intervint Dante. L'un de nous doit aller l'aider, lui et les autres. Mais on ne peut pas se permettre de lui envoyer plus d'une personne, ce serait bien trop risqué, on va avoir besoin d'un maximum de personnes à Bonta.
Darken se tourna vers Vector.
- Vector. J'ai un plan.
- Je t'écoute.
- Dante, Ninor, Quol et moi allons voyager dans la Faille pour rejoindre Bonta.
Des exclamations stupéfaites lui répondirent. Vector le regarda, l'air interrogateur.
- Nous quatre irons dans la Faille, nous la traverserons et rejoindrons un portail. Toi tu vas aider Unik, vous vous débarrassez des assaillants puis vous rejoindrez Bonta. Unik devra faire diversion pendant que tu t'introduis dans la tour, de là, tu montes le plus haut possible, et ouvre un portail, nous nous tiendrons prêts et nous te rejoindrons immédiatement. Nous serons ainsi en plein c½ur de la tour ennemie, mais ta discrétion va être essentielle.
Vector l'observa un moment d'un visage impassible puis hocha lentement la tête.
- Quand dois-je ouvrir le portail ? Et il me faudrait la formule.
Darken fouilla dans son esprit quelques instants puis griffonna les paroles sur un bout de papier qu'il tendit à Vector.
- Dans quatre jours, à midi. Il nous faudra quelques jours pour arriver au portail.
- Je vais devoir me dépêcher alors déclara Vector. Je vais essayer. J'ai simplement à réciter cette formule ?
- Non pas vraiment.
Darken saisit le bras de Vector et une lueur bleue électrique traversa sa main, entrant dans le membre du Roublard qui fut saisit d'un haut-le-corps.
Darken l'observa gravement.
- Ce pouvoir que je t'ai donné est le même que celui que Lunix a transmis sept ans auparavant à Seifer et qui lui a permis d'ouvrir un portail. C'est de l'énergie démoniaque pure qui se dissipera lorsque tu auras ouvert le passage. Cependant, si dans quatre jours, à midi tu ne l'as pas ouvert, tu seras consumé et nous resterons bloqués dans la Faille jusqu'à ce qu'un autre démon transmette son pouvoir à un humain.
Si Vector avait l'air angoissé, il n'en laissa rien paraître.
- Très bien, je vous ouvrirai ce portail, je n'échouerai pas, dit-il d'un ton neutre. Est-ce que cela signifie que tu seras diminué ?
- Je serais moins puissant mais je ne t'ai pas transmis ne serait-ce que la moitié de ma force démoniaque. Sinon tu aurais été foudroyé sur le champ. Tu as vu comment est devenu Seifer. Plus tu attendras, plus ton corps changera et deviendra sombre, tu auras du mal à y résister, mais je te soignerai dès que je serais revenu.
- D'accord.
- Alors vas-y, mon ami, le temps presse !
Vector adressa un bref salut de la tête à ses compagnons et se mit à courir vers le manoir Darken, qui se trouvait non loin de Bonta.
Darken se tourna vers les autres.
- Si sortir de la Faille est très difficile, y rentrer est beaucoup plus simple annonça-t-il. Lorsque j'avais réussi à sortir de la Faille bien des années auparavant j'avais prononcé une formule interdite qui s'est effacée de ma mémoire dès que je l'ai prononcée. Si Vector échoue, nous resterons bloqués. Nous devons faire vite, l'emplacement du portail se trouve sur la place, devant le château du roi.
- La fontaine ? demanda Ninor.
- Exact.
- Espérons qu'on aura pas à affronter le roi déclara Quol d'un air sombre. Il sert les intérêts des Démons Lune et je doute qu'il nous laisse en paix lorsqu'il t'aura aperçu, Darken.
Darken ne répondit pas et marmonna, faisant des signes étranges avec les bras. Un portail tourbillonnant d'un violet noirâtre malsain apparut devant lui. Il grandit jusqu'à atteindre environ deux mètres de diamètre. Il était parfaitement rond et des volutes étranges en sortaient. Il s'éclaircit lentement jusqu'à ce qu'un environnement désolé se reflète, derrière une sorte de brume.
- Bien, alors on doit y aller dit Darken d'une voix pas très rassurée. Dante, ne nous lâche pas d'une semelle, la traversée sera rude.
Un peu pâle, le jeune homme acquiesça mais emboîta courageusement le pas à son père. Dès que Quol, Ninor, Dante et Darken furent dans la Faille, le portail se referma derrière eux, le monde des Douze disparaissant avec lui.


Le lendemain.

Démoniak, Chapitre 13
La nuit tombait lorsqu'ils atteignirent l'île de Moon. Ils redoublèrent d'ardeur pour atteindre la plage avant que l'obscurité ne soit trop dense et parvinrent enfin à rejoindre la terre ferme. Casper sortit du canot et aidé de Khin, Mernox, Arkan et Réfaïm, tira leur embarcation pour la sortir de l'eau. Une fois la tâche achevée, il se laissa tomber sur le sable, complètement trempé et épuisé, sa poitrine se soulevant avec force tandis qu'il reprenait sa respiration.
Il s'accorda deux minutes de répit puis se redressa et rejoignit l'ombre des arbres. Il lança un regard un peu inquiet au ciel orangé puis s'adossa à un arbre, tandis que ses compagnons s'asseyaient autour de lui.
- Nous ne pouvons pas traverser la jungle pendant la nuit annonça Casper. Nous allons camper à l'orée des arbres et nous nous rendrons à notre destination demain matin. Il faudrait allumer un feu, il fait tout de même froid en hiver, ici.
Arkan acquiesça et prépara un feu qu'il alluma à l'aide d'un briquet. Bientôt, les cinq compagnons réchauffèrent leurs mains devant les flammes en soupirant d'aise.
- Tu es sûr qu'il nous aidera ? demanda Mernox d'un ton sceptique, après un long moment de silence où ils s'étaient contentés de regarder leur feu qui dansait dans leurs yeux.
Casper ne répondit pas de suite. En vérité, il n'en était pas totalement convaincu.
- Oui, mentit-il. Nous l'avons aidé dans le passé, je pense qu'il se souviendra de nous.
- Très bien.
Plus personne ne parla pendant la soirée, Khin s'endormit très vite. Casper songea que le Sadida était plutôt courageux, malgré son jeune âge, il avait traversé ces épreuves sans se plaindre et avait été très efficace.
Casper pensa un moment à Carmen. Il espérait qu'elle allait bien et qu'Ombre et ses pirates ne lui avaient rien fait. Il angoissait beaucoup pour elle, même s'il n'en montrait rien. Il fixa ses poings et les serra, saisit d'une terrible fureur envers Lunix. Tout était sa faute, c'était lui le responsable de tout, si il n'était pas apparu sur le monde des Douze sept ans auparavant, rien de tout cela ne serait arrivé...
Il finit par s'endormir, laissant les Démons Soleil veiller.
Une secousse le réveilla.
- Nous ne sommes pas seuls, chuchota la voix de Mernox, près de son oreille.
Le feu n'était plus qu'un tas de braise, et la lune éclairait vaguement leur campement. La forêt était sombre, ses arbres avaient l'air menaçant. Khin se redressa en se frottant les yeux.
Les cinq compagnons s'accroupirent. Les Démons Soleil mirent la main sur leur épée, Casper sur son marteau et Khin serra son bâton avec nervosité.
Des silhouettes masquées fondirent tout à coup sur eux. Casper reconnut aussitôt les Kannibouls.
- Laissez-les faire glissa-t-il à ses alliés qui lui lancèrent un regard surpris mais obtempérèrent.
A grands cris, Les Kannibouls les forcèrent à se redresser. Ils leur attachèrent les mains et leurs lances pointées dans le dos des prisonniers, les obligèrent à avancer à travers les arbres.
Deux Kannibouls menaient la procession, tenant une torche qui éclairait vaguement autour d'eux, mais rendait l'obscurité alentour encore plus épaisse. Casper et les autres avancèrent en silence pendant de longues heures, l'aube pointait le bout de son nez et le soleil commençait à leur chatouiller la peau lorsqu'ils s'arrêtèrent dans une clairière que Casper aurait reconnu entre mille.
C'était ici qu'un jour, James, Victoria, Arty, Célia et lui avaient été amenés, pour être exécutés par Moon, si celui-ci ne jugeait pas Célia comme étant « l'élue. »
Casper n'avait eu aucune idée de quelle élue ils attendaient cependant James était parvenu à libérer l'esprit de Moon qui subissait l'emprise d'un Kanniboul maléfique et le singe les avait aidé.
Les lieux étaient silencieux, uniquement troublés par les grognements que poussait parfois un Kanniboul.
Enfin, un craquement retentit et Moon apparut, émergeant des arbres, suivit par des Kannibouls. Il se tint devant eux et les observa avec méfiance. Son regard s'arrêta sur Casper.
« Je te connais, fit la voix du singe dans sa tête.
Exact, j'ai autrefois été amené ici avec James qui t'a sauvé, mon nom est Casper. »
L'excitation de Moon envahit son esprit.
«  Oui oui ! Je me souviens ! Comment va James ? Et Célia ? Et tous les autres ?
Célia et Arty sont morts, indiqua mentalement Casper. Les autres vont bien. Je suis venu ici pour te demander, une nouvelle fois ton aide.
Les Démons Soleil et Khin observaient Casper, l'air surpris. Ils devaient probablement se demander pourquoi il ne se passait rien. Quant à Moon, il avait toujours ses yeux marrons fixés sur lui.
De quel genre d'aide as-tu besoin ? demanda le singe avec une pointe de méfiance qui transperça sa joie de revoir Casper. Je ne peux pas te fournir mes Kannibouls et je ne peux pas me permettre de quitter l'île.
J'aurais besoin d'un véhicule afin de rejoindre l'île d'Otomaï expliqua Casper
Moon continua de le fixer.
«Comment sont morts Célia et Arty ?
Célia a péri en se sacrifiant pour James, alors qu'un Xélor nommé Phire allait le tuer. Quant à Arty, c'est Seifer, son frère, qui l'a éliminé. En m'aidant, tu pourrais sauver des vie. »
Une vague de tristesse envahit l'esprit de Casper.
« Alors je t'aiderai. Je vais vous conduire au village, vous pourrez dormir au chaud et partir dès demain. »
Casper hocha la tête avec reconnaissance.
- Merci, murmura-t-il.
Il se tourna vers Arkan, Réfaïm, Mernox et Khin.
- Nous avons conversé mentalement, expliqua-t-il. Moon accepte de nous aider, il nous fournira un véhicule, nous partons dès demain.
Ils acquiescèrent en silence.
Moon leur fit signe de les suivre. Ils s'enfoncèrent dans la forêt, en direction du village des Kannibouls.

Démoniak, Chapitre 13
Assit paisiblement sur son fauteuil confortable derrière son bureau, un verre à la main, Namarov observa d'un air indifférent Phirefox qui hurlait de rage en faisant les cent pas.
- Il nous a filé entre les doigts ! s'exclama le Démon Lune une énième fois. Nous le tenions, et il a réussi à s'enfuir ! N'aurais-je donc jamais un coup d'avance sur lui ? Réussira-t-il toujours à me surpasser ?
Par dépit, il lança un coup de pied dans une commode.
- Vous avez été incompétent dit Namarov d'un ton calme. Vous auriez dû prévoir qu'il se servirait de Wirnox.
- Et comment aurais-je pu ? Au moins nous sommes débarrassés de Wirnox, il a perdu un précieux atout...
- Il vaut mieux éliminer le roi et non la tour, Phirefox, fit remarquer Namarov avec un petit sourire déplaisant. Tant que la pièce la plus importante est vivante, alors la menace pèse toujours sur nos épaules. Vous avez sous-estimé Unik, je pense qu'il est inutile que je vous conseille de ne pas refaire la même erreur.
Phirefox dut visiblement se contrôler pour ne pas se jeter sur Namarov. Le président eut un sourire plus large.
Un serviteur s'engouffra dans la pièce après avoir tapé trois fois. Il s'inclina profondément devant Namarov puis, évitant son regard, annonça d'une voix tremblante :
- Maître, on me fait dire que l'Éliatrope N arrivera à Bonta d'ici une heure en compagnie de Victoria Tomik et James Ex.
- Très bien, préparez une cellule pour Tomik et une rencontre entre Ex et moi. 
- N a également fait dire qu'il a éliminé Léon Dulé comme vous lui aviez demandé. On m'a également rapporté qu'Unik se trouvait en ce moment au manoir Darken et que des Démons Lune contrôlés par Blakril sont déjà sur place pour l'éliminer.
- Ont-ils ouvert les hostilités ?
- Non, ils attendent le signal.
- Dites leur d'attaquer.
Namarov tourna son regard vers Phirefox qui continuait de marmonner, indifférent à la conversation.
- Combien de Démons Lune reste-t-il à Bonta ? demanda le président en choisissant bien ses mots.
- Il ne reste que maître Phirefox, maître Yaune et maître Clorn, seigneur.
- Vous savez ce que vous avez à faire.
- Bien sûr, maître.
Le serviteur disparut d'un pas précipité, Phirefox cessa ses grognements.
- Namarov, nous devons à tout prix lancer un grande offensive sur Unik, il est essentiel de l'éliminer, vous devriez peut être envoyer vos hommes en soutien à Blakril.
- Je ne crois pas, non. répliqua Namarov en faisant passer les doigts sous son bureau.
- Quoi ?
Une demi-douzaine de soldats pénétra soudain dans la pièce, armés de lance. Phirefox fit volte-face mais les lances se fichèrent dans ses épaules, son ventre et ses cuisses. Les gardes le clouèrent au mur puis sortirent de la pièce. Phirefox était immobilisé. Il cracha du sang.
Namarov se leva lentement et saisit une petite dague dans un tiroir de son bureau. Il s'approcha de Phirefox.
- Que faites-vous, Namarov ? grogna Phirefox dont le sang coulait lentement au sol. Avez-vous perdu l'esprit ? Vous osez vraiment vous retourner contre nous ? Vous savez pourtant comment ça va se terminer... Lunix vous arrachera la tête...
- Vous êtes vraiment aussi stupide que vous en avez l'air, répliqua le président de sa voix froide. J'avais raison depuis le départ à votre sujet, vous êtes un bien piètre stratège en comparaison à Unik, au moins lui n'est pas prévisible.
Phirefox se mit à l'insulter en se trémoussant, ce qui ne servit qu'à faire gicler un peu plus de sang, il cessa de bouger en émettant un grognement de douleur.
- Si vous aviez analysé la situation, reprit Namarov qui resta immobile devant Phirefox, caressant la dague. Vous auriez pu prévoir mon coup et l'arrêter. Lunix devait se rendre à la Montagne pour arrêter Darken. Il voulait dérober les épées : Saan, que Darken a probablement récupéré, Maan que possède Orion, Taman qui est en possession de James et évidemment, Sanguine, cachée quelque part appartient à Skeunk...
- Les épées ? s'égosilla Phirefox. Quel rapport avec les épées !? Lunix veut uniquement la mort de Darken afin de mettre fin à la guerre, et il veut prendre le pouvoir sur ce monde !
Namarov eut un rire moqueur.
- Si vous aviez un peu plus porté attention aux actes de votre maître au lieu de vous concentrer exclusivement sur Unik, vous auriez remarqué que son plan était de réunir les quatre épées. Je ne sais pas ce qu'il compte en faire, j'imagine que les avoir toutes lui conférerait un grand pouvoir. Cependant, il est évidemment hors de question que je le laisse régner alors que c'est mon but. Et je ne suis pas partageur.
Satisfait de la surprise qui se peignait sur le visage de Phirefox, Namarov continua.
- J'ai réussi à contrer son plan, tout d'abord j'ai fait en sortes qu'il ne reste quasiment aucun Démon Lune à Bonta hormis vous, que j'avais prévu de mettre hors d'état de nuire dès le moment où vous avez franchi mes portes. De plus, vous êtes totalement incompétent, même pour Lunix, vous ne serez pas une grande perte. Bref, James Ex possède Taman et Sanguine et ils sont tous les trois en chemin vers ma tour, dans quelques heures, je posséderais des biens que Lunix exploite, ce qui me donne une longueur d'avance sur lui. En admettant bien sûr qu'il ait réussi à dérober Maan et Saan ce qui me semble peu probable.
- Lunix vous écrasera comme un insecte, répliqua Phirefox, les dents serrées.
- Oh bien sûr que non, j'ai pris mes précautions. Il n'y a plus aucun Démon Lune à Bonta pour me nuire, ma tour est parfaitement gardée et mes espions vous entourent. Lunix n'a pas plus de chance que Darken de me battre, seul un coup porté depuis l'intérieur de ma tour pourrait me menacer, hors, l'un comme l'autre se trouvent à l'extérieur.
Namarov poussa un petit soupir.
- Je ne suis pas du genre à révéler mes plans à mes ennemis, même si ils sont sur le point de périr, comme c'est votre cas. Evidemment, je ne ferais pas exception à la règle avec vous, prendre des risques est quelque chose que je trouve stupide. Sachez juste que j'ai une large longueur d'avance, que ce soit sur Lunix, Darken ou Unik. J'ai fait en sorte d'éloigner les Démons Lune de Bonta, aucun ne saura donc que je les ai doublés, ce qui me permettra de conserver mon effet de surprise encore quelques temps. De plus, vos forces et celles de Darken s'épuiseront entre elles, tandis que les miennes continueront de s'étendre, très bientôt une armée marchera en mon nom et je serai proclamé maître, tandis que Lunix sombrera dans l'oubli.
- Vous ne survivrez pas, Namarov.
- Peut être. Il n'est pas exclu que je commette une erreur qui conduira à ma perte. Je suis réaliste, voyez-vous, j'envisage également la défaite, contrairement à Lunix. Cependant, tout me porte à croire que j'ai bien man½uvré mes pièces sur l'échiquier. Je vous ai fait perdre des pièces importantes, alors que ne serait-ce que mes pions sont encore debout.
- N'oubliez pas ce que vous avez dit... Il est préférable d'abattre le roi et non les pièces importantes...
- Certes, mais sans plus aucune garde pour le protéger, le roi devient vulnérable.
Namarov se tut, se contentant de dévisager Phirefox de son regard froid. Le Démon Lune l'observait avec haine.
- Voyez-vous, Phirefox. Aujourd'hui vous avez perdu, et vous entraînerez votre maître dans votre chute.
Namarov s'approcha lentement du Démon Lune qui se tortillait, ses yeux terrifiés fixant la lame que tenait le président.
- Ne faites pas ça... Je suis prêt à trahir Lunix et à vous aider ! Je vous en prie... Vous ne pouvez pas faire ça ?
- Et de quelle utilité me serez-vous ? demanda Namarov d'un ton sec. Vous êtes bien moins intelligent que moi, et en plus, vous ne m'apporterez aucune troupe qui pourrait m'être utile. Vous n'êtes qu'un déchet, et je préfère nettoyer les déchets de mon chemin.
Phirefox se mit à hurler en se débattant inutilement. Namarov leva lentement la dague et la plongea dans le c½ur du Démon, ses yeux froids observant la bouche de Phirefox se tordre de douleur, la vie quitter ses yeux, avec une indifférence totale.
La tête de Phirefox tomba sur son torse. Namarov appela les gardes.
- Débarrassez-moi ce cadavre de mon bureau et appelez des ouvriers pour refaire le mur, je déteste les choses qui ne sont pas en ordre déclara-t-il.
Les gardes s'inclinèrent, arrachèrent le corps de Phirefox du mur et sortirent du bureau qui retomba dans le silence. Namarov s'approcha des longues baies vitrées tandis qu'un sourire s'étalait sur son visage. Il avait remporté une victoire, et bientôt, tous ses plans se concrétiseraient enfin.
 
 
La suite bientôt !
 
Prochainement dans Démoniak...
 
Harebourg, aidé de la Garde du Jour sans Fin, attaque le laboratoire de Nileza. Cependant ce dernier a lancé une armée d'Alchillusions à leur rencontre, le Comte parviendra-t-il à affronter Nileza puis le vaincre ? Et quels atouts cache l'Alchimiste ?
Vector arrive à rejoindre Unik au manoir au bout de deux jours de course. Le Roublard doit venir en aide au stratège pour vaincre Blakril, Tyfon et Xeyril qui ont pris le manoir d'assaut, mais le temps du Roublard est compté : dans moins de deux jours, son corps sera consumé si Darken ne reprend pas son pouvoir... Parviendront-ils à vaincre Blakril ?
Quant à Klime, il se dirige lentement vers la Clepsydre. Quel est son véritable but ?
 
Vous le saurez dans Démoniak, Chapitre 14, Nileza l'Alchimiste.
 

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.156.39.245) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Visiteur

    21/02/2014

    Vraiment hate de voir harebourg en action^^ Je suis impatient
    Ossa-calme

  • Dark-phire

    21/02/2014

    Visiteur wrote: "Vraiment sympa toutes les revelations meme si certaine etais previsible (Namarov qui veux le pouvoir et qui est un excellent stratege^^). Vraiment hate pour la suite et de voir le comte se battre^^
    Ossa-calme
    "

    Prochain chapitre Nileza VS Harebourg :p
    Et c'est l'un de mes combats préférés de Démoniak !

  • Dark-phire

    21/02/2014

    Visiteur wrote: "très beau travail de ta part"

    merci

  • Visiteur

    21/02/2014

    très beau travail de ta part

  • Visiteur

    21/02/2014

    Vraiment sympa toutes les revelations meme si certaine etais previsible (Namarov qui veux le pouvoir et qui est un excellent stratege^^). Vraiment hate pour la suite et de voir le comte se battre^^
    Ossa-calme

Report abuse