Renaissance, Chapitre 9

Salut tout le monde, comment que ça va bien ?
Avant de passer tout de suite à Renaissance, je vous conseille tout de suite d'oublier mon quoi de neuf, le chapitre 10 ne sortira pas mercredi mais Samedi, je le posterai en hors-ligne et mettrai la date à laquelle il doit sortir peu avant mon départ.
Ensuite, si vous avez envie d'aller voir un truc de marrant, il suffit de regarder une candidature que j'ai faite, pour ma guilde et pour le fun. vous risquez d'être choqués mais bon !
 
Venez voir ça ici !
Dans ce chapitre vous aurez enfin les révélations ! Quel est le but réel de Seifer, Casper est-il mort (ha non, ça c'est dans le chapitre 10 :D), Darken va-t-il faire revivre James !?
Vous allez savoir ça tout de suite !
 
Renaissance, Chapitre 9

Le silence et l'obscurité l'entouraient tandis qu'il grimpait lentement les marches. Le froid inhabituel causé par l'obscur se faisait de plus en plus vif tandis qu'il continuait son ascension vers le sommet de la tour. Au bout d'une vingtaine de marches, il déboucha enfin devant la porte menant au toit qu'il franchit.
Seifer se trouvait là, observant Vector avec ironie. Des longues bandes entouraient ses bras et voletaient à cause du vent. Sa peau s'était assombrie, devenant presque aussi noire que celle de Lunix, ses yeux étaient devenus rouges, et des muscles saillaient à sa poitrine dénudée. Un bandeau rouge couvrait son front. Jouant distraitement avec une bombe, il demanda :
 - C'est ça, la grande attaque de Frigost ? Un simple Roublard ? Tu crois vraiment avoir la moindre chance contre moi ? Vous êtes pitoyables... Et aucun de vous ne m'arrêtera !
Même s'il avait craché ces mots avec hostilité, Seifer n'esquissa aucun geste vers Vector qui avait tous ses sens en alerte. Cependant, il ne se détendit pas et serra les doigts autour d'une dague cachée sous sa veste.
 - Vous avez réussi à vaincre Darken, il y a quelques mois, reprit Seifer en faisant les cent pas, et vous avez réussi à l'arrêter ! À cette époque je vénérais ce démon que je pensais connaître par c½ur, cependant j'ai remarqué sa faiblesse lorsqu'il est resté emprisonné alors qu'il aurait largement pu s'échapper sans problème... Il voulait expier de ses fautes, hors, un vrai être maléfique ne ressent jamais du remord pour ses crimes ! Alors j'ai cessé de le vénérer. Je me suis installé sur Frigost et j'ai très vite été contacté par un homme mystérieux qui m'a proposé un rendez-vous. J'ai accepté, bien que méfiant et c'est ainsi que j'ai connu Lunix qui me proposait une alliance afin de libérer Darken et de détruire la Bourgade. Bien que ces réelles intentions soient toujours sombres pour moi, je peux t'assurer au moins une chose : c'est que Lunix ne me vaincra pas. Je me suis servi de lui, c'est tout...
 - Pourquoi me racontes-tu ça ? demanda Vector qui commençait à s'impatienter et lançait parfois un regard inquiet vers la colonne d'énergie qui montait vers le ciel violacé.
 - Je suis d'humeur causante... bref, j'ai réussi à vous chasser de la Bourgade et vous ai fait croire que je vous attaquerai, afin d'être tranquille. C'est sans compter ce Méable qui a deviné mes intentions, probablement un garde trop bavard... bref, encore une fois tu te demandes probablement POURQUOI j'ai fait tout ça ? Tout le monde connaît mon passé de criminel... Cependant je ne trouve pas mes intentions si mauvaises que cela, tu ne sais pas ce qui me motive à libérer le plus puissant des démons, le grand Orion !
 - Qu'est ce que ça pourrait me faire de savoir pourquoi tu fais ça ? souffla Vector, irrité. Je ne veux que t'arrêter et en finir, c'est tout !
 - La ferme ! Le processus va bientôt s'achever et les vingt-six démons Primaires fouleront notre monde ! Et tu ne m'arrêteras pas !
Seifer leva la main. Vector se jeta sur le côté tandis qu'une flèche sifflait à son oreille, entaillant légèrement la peau.
Le Roublard se releva et fonça vers son ennemi, cependant, il fut arrêté par un bouclier invisible, à un mètre de Seifer qui éclata de rire. Des veines violacées parcoururent sa peau devenue sombre et palpitèrent, comme si elles allaient exploser.
Vector tenta par tout les moyens de briser la barrière, mais rien n'y fit et impuissant, il observa Seifer qui s'approchait lentement du faisceau de lumière, les bras écartés, le visage levé, comme pour recevoir un cadeau d'une puissance inouïe.
Lorsqu'il toucha la rayon, un bruit assourdissant, comme une explosion, retentit. La lumière sombre devint plus vive et la colonne brillante sembla se déchirer, s'étirer, pour former une large spirale aussi noire que la peau de Lunix. Un grondement terrible sortit de la Faille, Vector sentit son c½ur se glacer en voyant apparaître une silhouette énorme de plusieurs mètres de haut voler vers la sortie inespérée. Des larges ailes noires à la membrane fine et déchirée par endroit. Son corps était violacé, musclé, il faisait penser à Lunix, bien qu'il semblait beaucoup plus féroce et puissant, un halo noirâtre l'entourait tandis qu'il volait furieusement. Lorsqu'il toucha l'atmosphère du monde des douze, l'apparition changea aussitôt. Son visage devint humain, très beau aux traits fins, il avait l'air d'avoir vingt ans, malgré ses cheveux blancs à l'aspect très doux et lisses, tombant sur ses épaules. Son torse et ses bras étaient musclés, mais pas trop, c'était beaucoup moins brut que Lunix. Ses ailes noires et déchirées avaient été remplacées par des plumes de cygnes, aussi blanche que de la neige, il voletait à présent paisiblement.
Un léger pagne blanc tombait jusqu'à ses genoux, il semblait trop parfait pour être vrai. Vector poussa un exclamation horrifiée, Orion, le plus puissant des démons était là, devant Seifer, l'observant d'un visage impénétrable, bien que ses yeux restèrent froids.
 - Seifer... Voici la force nécessaire que tu m'as demandée, clama Orion d'une voix forte et douce à la fois.
Il leva les bras et un filament gris sortit de ses mains, touchant Seifer qui hurla de douleur.
Vector ignora le Roublard et observa la Faille, très exactement vingt-trois démons en sortirent, et la fissure en forme de spirale disparut aussitôt, ne laissant dans le ciel qu'un mince nuage noirâtre, tandis que le ciel violacé disparaissait, devenant partiellement bleu.
Seulement une vingtaine de démons, cela aurait pu paraître insignifiant, voire ridicule, si pour autant ces démons n'avaient pas été les plus terribles, redoutables et puissants de l'histoire.
Chacun correspondait à une lettre différente et chacun avait son pire ennemi.
Il y avait le camp de la Lune et celui du Soleil et bien que ceux faisant parti du Soleil étaient censés être « bons », leur combat contre leurs frères de la nuit avait ravagé plus d'un monde. Sous les yeux horrifiés de l'armée de Frigost et de Vector, les Primaires commencèrent à s'entre-déchirer, dominant les buildings de Brâkmar et les détruisant, par leur immense masse. Des hurlements retentirent soudain un peu partout, tandis que les démons géants piétinaient amis et ennemis sans s'en rendre compte, concentrés sur la lutte contre leurs semblables.
Orion domina le raffut provoqué par les hurlements et les effondrements, d'une voix puissante, étendant ses ailes blanches :
 - Cessez ce combat, frères de Lune! ordonna-t-il, prenez place près de moi...
les Primaires s'immobilisèrent aussitôt, tandis que certains restaient sur place, d'autres prirent place près d'Orion, qui observait le champ de bataille avec un léger sourire.
 - Il semblerait que l'un de nos ennemis Soleils manque, et pas n'importe lequel... Mon propre Soleil... Mais où peut bien être Darken ? Fuit-il encore une fois les hostilités, lui qui a déserté notre monde par lâcheté il y a tant d'années !? Montre toi Darken, je sais que tu m'entends lorsque je le désire, écoute ma voix et viens en finir avec ce combat...
Vector observa chaque démon, de ce qu'il avait compris, c'était le combat du soleil contre la lune, autrement dit, de l'Obscurité contre la Lumière. Chaque démon disciple de la Lune semblait moins lumineux que son ennemi juré, plus malsain...
Orion observa chaque démon Lune et se mit à les annoncer.
 - Blakril, Clorn, Franboiz, Hélios, Lunix, Joras, Kalogan, Ninor, Yaune, Phirefox, Tyfon, Xeyril, vous êtes mes douze alliés, et chacun de vous affronte son... jumeau, dans un combat éternel, mais il est temps d'en terminer, sur ce monde, nous sommes mortels ! Ce jeu macabre doit se terminer, mais comment les Soleils pourraient-ils rivaliser sans leur maître ? C'est tout simplement impossible qu'ils puissent espérer gagner cette guerre sans toi, Darken, alors viens leur en aide !
Cependant, Isaac ne se montrait toujours pas, Orion eut un sourire en coin, visiblement satisfait de la lâcheté de son adversaire.
 - Tu t'es toujours proclamé dieu des démons, mais tu n'as jamais précisé quel dieu... Le dieu des démons bons, qui ont décidé de choisir la lumière plutôt que leur propre instinct. Les démons sont voués à être des créatures maléfiques qui vouent leur vie à la violence, au déshonneur et à la cruauté... et Darken a choisi le contraire de ça, il a privilégié l'amour... la confiance, l'honneur... il a choisi les humains et leurs faiblesses en tombant amoureux de l'une d'elle... Oui, Natalia qu'il a suivit depuis sa plus tendre enfance, depuis notre monde, se désintéressant de moi, son ancien ami... Alors j'ai décidé de le punir et j'ai tué cette femme. C'est alors qu'a commencé la guerre de la Lune contre le Soleil, il a décidé de se venger du meurtre, et m'a combattu. Comme quoi, il y a des défauts qui motivent le bien... La vengeance, la haine, tout ça, c'est un point commun des deux partis, n'est-ce pas Darken ? Oui tu as sombré dans la folie à cause de la douleur et du chagrin...
Les yeux d'Orion fixaient chacun des douze Soleils, et même ceux des humains et de Vector qui l'observaient, fascinés par cette révélation, selon laquelle Darken avait le pouvoir d'aimer et qu'il était vraiment du coté du bien.
 - Ensuite son combat fut plus secondaire, il observait une nouvelle fille, il était convaincu qu'elle était la réincarnation de Natalia, une certaine Carly Chaud... Alors il a quitté notre monde par le moyen d'une faille qu'il a créé grâce à son pouvoir sur la rivière Oubliée, il a laissé ses alliés qui défendaient sa cause, et le combat a cessé, pendant des années. Moi je l'observais suivre cette Carly et ses frères à la trace, dégoûté par cette humanité tandis qu'il tentait de se prévaloir devant elle Puis un jour elle est morte et les frères, ainsi que Darken sont partis chacun de leur coté, je les ai tous suivis. Je me suis vite désintéressé d'Arty qui avait choisi le bien, suite à la mort de sa s½ur, mais j'ai observé en détail Seifer qui a continué de suivre l'Obscur, et peu à peu je l'ai guidé à moi... Pendant ce temps je me délectais de Darken qui vouait à présent sa vie dans la violence et la perversité, violant des femmes, tuant des vieillards et des enfants sans aucun scrupule, une nouvelle fois aveuglé par la rage d'avoir perdu celle qu'il aimait.
Orion semblait aux anges, à parler ainsi de Darken devant les douze Soleils, le visage crispé, qui lançaient des regards haineux vers le dieu Lune.
 - Une nouvelle idée a germé dans la tête de notre cher ami, qui a décidé de ravager le monde avec un virus, afin d'ouvrir un portail non pas vers le monde des démons comme il l'a fait croire, mais vers celui des morts afin de ressusciter Carly, et ainsi obtenir le pardon de son frère et vivre un amour avec elle, mais il s'est trompé dans sa man½uvre et a ouvert la Faille, soit notre monde. Seul Lunix a eu le temps de s'en échapper à un moment d'inattention générale. Il s'est aussitôt réfugié dans Brâkmar ou il a très vite pris contact avec Seifer avec qui je discutais régulièrement. J'ai vu la une nouvelle chance d'ouvrir un portail vers la Faille afin de sortir de ce monde et de tuer Darken... Ensuite, je pourrais très bien m'y installer et faire souffrir les humains, ça pourrait être amusant.
Il éclata d'un rire froid, ses yeux balayant rapidement la cité.
 - Oui, il est temps de marquer une nouvelle ère, celle des démons...
Vector s'arracha à la contemplation du démon et se mit à dévaler les marches. Il devait vite sortir de la tour. Il croisa Mika Mikaze et Erin Océross et leur fit signe de le suivre, ils descendirent les escaliers le plus vite possible. La tour se mit à trembler et un long hurlement bestial retentit. Le sol vibrait, des morceaux de toits se mirent à tomber.
 - Bougez-vous ! hurla le Roublard en sautant quatre marches pour atterrir habilement sur un pallier plus bas.
Il se mit à envoyer des bombes et échanger de place avec tandis que Mika bondissait et Erin se téléportait, seulement, le rechargement du sort était beaucoup plus long pour la Féca qui perdait du terrain. Un morceau de pierre aussi gros que le Iop s'écrasa devant elle qui fut coincée.
Désespérée, elle observa le sol, dix mètres plus bas, et se retourna pour voir le haut de la tour qui continuait de s'effondrer.
 - Saute ! hurla Vector qui se positionna et tendis les bras vers la jeune femme qui n'hésita qu'un instant et sauta dans le vide.
Il la rattrapa de justesse et ils tombèrent tous deux au sol, se relevant rapidement, ils suivirent Mika qui les attendait à la sortie, fouillant le sol des yeux.
 - Où est Casper ? demanda Erin, observant également les alentours.
 - Nous n'avons pas le temps hurla Vector pour couvrir le bruit assourdissant de l'effondrement. Nous devons continuer immédiatement !
Les trois compagnons quittèrent les lieux en courant le plus vite possible, s'éloignant du danger. La tour s'affaissa complètement dans un vacarme fracassant , couvrant la ville d'une nuage de poussière qui fit tousser les rescapés, heureusement indemnes.
 - On retourne au campement, nous devons fuir cette ville maudite cria Vector en se redressant, allons-y !


Renaissance, Chapitre 9

 


Brâkmar, une si grande cité déchue... qui lui rappelait tant de mauvais souvenirs. C'était ici que James avait été tué par Darken qui n'avait pas su contrôler sa rage, animée par la magie démoniaque... Cependant, elle était convaincue que le démon réussirait à faire revenir son amour perdu et cette idée la rendait folle de joie. Pouvoir le revoir en réalité, le serrer contre elle, l'embrasser, lui dire qu'elle l'aime plus que tout au monde... Oui, elle désirait cet avenir joyeux et pas celui sombre qui l'aurait attendu sans le jeune homme. La ville fut soudain en vue et Harvey, aux commandes de l'avion poussa un cri de stupeur. Des immenses démons se faisaient face, au dessus des buildings vaguement visibles.
 - On doit atterrir immédiatement... Nos alliés doivent être en train de perdre et nous devons en récupérer un maximum, ordonna Victoria d'une voix tremblante, fascinée par un petit point de lumière aveuglant. Elle détourna les yeux.
 - Qu'est ce que c'est que ça encore ? s'écria Harvey, d'où sortent ces machins ?
Le Sram amorça la descente de l'appareil, le sol se rapprochant dangereusement. Victoria s'agrippa au siège du copilote qui était vide et ferma les yeux. Elle avait toujours eu peur de l'avion et voir le sol s'approcher si-vite lui donnait mal au c½ur.
Les roues touchèrent cependant le sol en douceur et l'avion roula sur plusieurs centaines de mètres avant de s'arrêter, à quelques centaines de mètres d'un campement où des gens en tenue de soldats hurlaient, courant à travers les landes de Sidimote, fuyant le regard impitoyable de douze démons sombres. Victoria se demanda où pouvait bien se trouver Casper et Missiz Frizz. Elle sortit de l'appareil, suivie de Thomas et Gauthier qui observaient les vingt-quatre géants dans le ciel, médusés. La jeune fille n'arrivait toujours pas à discerner qui était la silhouette lumineuse, mais elle discerna vaguement un corps humain et des cheveux arrivant vers les épaules. Qui pouvait bien être cette apparition ?
Soudain, elle aperçut Missiz qui courait vers elle, suivie d'une dizaine de soldats.
 - Capitaine Victoria, Thomas, Gauthier, vous êtes enfin arrivés ! Nous devons nous éloigner de cet endroit au plus vite cria-t-elle avec force. J'imagine qu'Harvey est aux commandes ? Dites lui de se préparer... combien de place contient cette avion ?
 - Il y a très peu de sièges, même s'il est grand marmonna Victoria. Je dirais une cinquantaine.
 - Bien... On y va, rentrez tous !
Les soldats suivirent Missiz qui se précipita vers l'escalier menant à l'appareil. Victoria se détourna, cherchant Casper des yeux mais il était introuvable dans ce chaos. Elle se précipita vers le camp, il était hors de question qu'elle perde un nouvel ami. Alors qu'elle se dirigeait vers Brâkmar, un formidable coup de poing la projeta au sol. Elle tint son nez sanglant mais bien heureusement intact et lança un regard furieux vers son agresseur.
Grand, la peau noire comme du charbon, un bandeau entourant son front, elle reconnut Seifer. Elle eut un hoquet de surprise, il avait énormément changé, sa silhouette habituellement dégingandée était à présent musclée, son corps vibrait de puissance et de magie noire. Il semblait redoutable.
 - Je... j'ai réussi ce que je voulais faire, murmura-t-il d'une voix à peine audible. Oui, j'ai enfin la force pour le faire...
 - Faire quoi ? demanda la capitaine d'une voix sèche, baissant discrètement les mains vers sa machette, accrochée à sa ceinture.
Seifer se mit à marcher de long en large, ignorant complètement la jeune femme, il semblait perdu, désarçonné.
 - Tu ne sais pas pourquoi j'ai fait ça ? C'est pourtant évident, oui évident... j'ai recherché ce pouvoir depuis le terme du duel, tu sais ? Le Duel Mortel où elle est morte.
 - Qui est morte ? Que veux-tu dire ?
 - CARLY ! C'EST CARLY QUI EST MORTE. Ma s½ur bien aimée est morte à cause de Darken, oui, il avait promis de la protéger, qu'il se sacrifierait pour elle s'il le fallait. Que des paroles en l'air !
 - Calme-toi, Isaac voulait vraiment la sauver, mais il n'a rien pu faire, il était maintenu au sol par Mylaise. Il l'aimait vraiment, Seifer... Mais je croyais que tu le vénérais, avant ?
 - Des mensonges... Je m'en fiche de son amour pour elle, qu'il soit vrai ou pas ! Il n'a pas su la protéger ! Carly était tout pour moi, depuis la mort de mes parents je m'en étais toujours occupé, Arty préférait aller voler, ou sortir avec ses copains psychopathes... Nous étions comme jumeaux, elle et moi... mais Arty n'a pas voulu que je la protège et elle est morte. Tout ça est de la faute de Darken et mon frère, mais ce dernier est mort.
Quand le démon m'a appris sa mort, j'ai disparu de la surface de la terre et suis parti dans les profondeurs obscures des landes de Sidimote, jusqu'à une cabane où parait-il, vivait un sorcier très puissant. Je l'ai rencontré et il m'a tout appris... Comment faire revenir les démons primaires et que leur chef m'accorderait le pouvoir, la puissance nécessaire. Cependant j'ai dû entreprendre un voyage loin du monde des douze et lorsque je suis revenu, Darken l'avait ravagé avec son virus. J'ai donc attendu qu'il soit vaincu et je me suis fait passer pour l'un de ceux qui voulait le libérer. Oh oui je voulais le libérer... pour le tuer !
 - Quel est le rapport entre la mort de ta s½ur et les démons.. ? Que veux-tu faire d'un pouvoir quelconque ? Il n'y a rien à faire, une fois qu'on est mort, on le reste... sauf si on est tués par une lame Noire. Abandonne, Seifer...
 - Oh si, je peux la faire revenir à présent. C'est tout ce qui m'a motivé ! JE VOULAIS LA REVOIR UNE DERNIERE FOIS ! Mais cette fois je ne laisserai plus personne lui faire du mal, elle vivra la vie qu'elle aurait dû mener.
 - Elle aurait dû mener sa vie dans les bras de Darken...
 - Il a échoué  et n'a jamais rien tenté pour la sauver, je le tuerai de mes propres mains lorsque j'en aurais l'occasion, crois-moi ! Mais assez parlé, il est temps pour Carly de me retrouver !


Renaissance, Chapitre 9

Trouver la Rivière Oubliée n'allait pas lui être difficile. Il connaissait le monde qu'il avait lui-même créé comme son âme, l'ayant foulé des milliers de fois. Cependant, cela faisait quasiment une centaine d'années qu'il n'y était pas retourné et il était légèrement angoissé à l'idée de revoir tous ceux qu'il avait tué et il savait très bien qu'ils étaient très nombreux. Ceux qu'il avait tué lors de la rage suite à la perte de Carly, mais surtout, James Ex. Revoir ce garçon serait le plus difficile, affronter le regard d'un adolescent à qui il avait ôté la vie. Mais il était temps de réparer son erreur et de libérer son âme en peine. Ainsi que toutes celles qui ne méritaient pas de mourir.
C'était un choix difficile que Darken avait fait. Il risquait sa propre vie en libérant des centaines d'innocents, mais il voulait leur rendre leur vie. Mais étais-ce une bonne idée ? La plupart de ceux qu'ils avaient connu étaient certainement morts à présent, et ils se retrouveraient dans un monde ravagé par le Necros, dénué de bonheur. Et puis, pouvait-il réellement le faire ? Plus il avançait, plus il était convaincu que non...
Isaac y réfléchissait toujours, tandis qu'il avançait le long de la rive qui s'étendait à perte de vue. Il savait que James l'attendait en son centre. Le garçon allait-il lui pardonner ? Il l'espérait.
Le monde autour de lui était désert, seuls quelques silhouettes s'enfuyant discrètement à l'approche du démon étaient visibles, avec quelques arbres morts. Le soleil de plomb régnant dans cet endroit était d'un pâleur malsaine, presque grise, le ciel était sombre. Un monde façonné par lui-même pour les âmes qui normalement, devraient se sentir bien ici, y reposant dans une paix éternelle. Seulement lors de la mort de Natalia, il avait perdu tout contrôle et le monde s'était façonné en fonction de ce qu'il ressentait dans son c½ur. Le malheur s'était abattu sur cet endroit et seuls ceux tués dans la violence, ou par la lame de Darken s'y trouvaient, tentant de fuir les eaux malsaines de la Rivière.
« Ce monde peut redevenir comme avant, pensa le démon en s'arrêtant. Si mon c½ur change, il changera »
Il reprit sa marche, ses pieds touchant l'eau froide et terne. Il ne restait que quelques mètres à parcourir, pourtant, il n'y avait toujours aucune trace de James. Isaac décida d'attendre. Une longue heure passa, puis une deuxième, puis enfin, il entendit le son qu'il voulait à tout prix entendre, mais qu'il redoutait également.
 - Bonjour Darken, lança la voix forte de James Ex, dans son dos.


Voilà... La confrontation finale approche... à samedi pour la suite et probablement avant pour un article Dofus !

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.156.39.245) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Dark-phire

    17/12/2012

    Team-TKL wrote: "Casper mort OMG"

    Ah, va savoir !

  • Team-TKL

    17/12/2012

    Casper mort OMG

  • ShadowOpar

    07/08/2012

    Olol, j'ai pas lu vu que j'ai pas lu le reste, mais j'ai croisé Thomas et Gauthier, et j'ai bien ri :p Opar. /Wi, je commence sur Sky' :)/

  • Dark-phire

    06/08/2012

    OLF-94 wrote: "Je préfère attendre la suite sa laisse du suspens x) mais PhireFox j'ai rigoler car normalement c'est Firefox x).

    #Largen
    "

    Ouais !

  • OLF-94

    06/08/2012

    Je préfère attendre la suite sa laisse du suspens x) mais PhireFox j'ai rigoler car normalement c'est Firefox x).

    #Largen

  • Dark-phire

    06/08/2012

    OLF-94 wrote: "11/20 mince :/ bon j'ai la moyenne au moins mais je peut faire mieux (peut, peut ? x))"

    peux !

  • OLF-94

    06/08/2012

    11/20 mince :/ bon j'ai la moyenne au moins mais je peut faire mieux (peut, peut ? x))

  • Dark-phire

    06/08/2012

    OLF-94 wrote: "OMG LA CANDIDATURE QUE TA FAITE !!! Je me suis marré comme un truc de ouf x)).

    Sinon mdr le PhireFox xDD.

    Darken un gentil c'est bien sa :). Sinon ton chapitre était assez court comparé au 8^^. Mais j'ai quand même bien aimer car tu nou explique lhistoire de darken et de seifer. Bref, vivement la suite :).

    #Largen
    "

    Oui, j'fais toujours des références à mon nom. Dans Infectés c'est Phire, ici Phirana et Phirefox !

    Demande la à ton frère la suite :P !

  • Dark-phire

    06/08/2012

    OLF-94 wrote: "J'sais pas comment j'ai fais pour rater le mot quoi >.<' je chercherais plus tard ! En tout cas, super chapitre, court en effet ^^' et même si le dernier datait de vendredi, j'ai eu vraiment du mal pour suivre le début, d'ailleur ce chapitre doit être celui auquel j'ai eu le plus de mal à comprendre lol x) J'ai su qui était Vector vers le milieu du chapitre quoi lol x)
    Ils sont 26 en tout, j'ai raison ? 12 côté Lune et Soleil et leur boss, Orion pour la Lune et Darken pour le Soleil ?
    C'est louche tout sa, apprendre plein de nouveauté en un coup ^^ depuis quand y'a des bon brak xD
    Casper est en train de se battre contre Lunix normalement o_o' et Seifer, une telle puissance, si je comprend bien, il veut ouvrir un passage pour revoir sa soeur c'est ça ? :c
    Woa, styler le passage avec Darken et son monde ^^ Que va dire James :o ? :D

    Ps : j'ai fais un sans fautes ? :X
    "

    Désolé alors, je penserai bien au résumé :S...
    Oui c'est ça, 13 démons Lune, 13 démons Soleil. Orion est le dieu Lune et Darken le dieu Soleil (c'pas Louis XIV ça ? non j'déconne)

    Non, dans le chapitre 8, Lunix entraîne Casper dans une chute du haut de la tour, puis prend appui sur lui et remonte, tandis que Casper s'écrase sur le sol.

    Oui il veut ouvrir le passage pour ressusciter sa soeur.

    tes fautes...

    "J'ai fais" -> j'ai fait, vu que c'est un temps composé tu remplace le deuxième mot par le même mot au féminin. Si ça se dit pas, y a ni "t", ni "s". Ici on peut dire "faite", donc terminaison en t.

    "Je chercherais" -> chercherai, jamais de "s" avec "je" au futur (mais ça peut être du subjonctif)

    "d'ailleur", non, d'ailleurs xD !

    "tout sa" -> tout ça, oublie pas que tu peux remplacer ça par cela !

    "bon" -> bons, y en a plusieurs xD !

    "comprend" -> comprends

    stylé, par styler !

    "j'ai fais", j'ai fait, je t'ai déjà expliqué !

    pas de "s" à faute à la fin !

    Ce qui fait un total de... 9 fautes donc 11/20 ! Peut mieux faire :D !

  • OLF-94

    06/08/2012

    OMG LA CANDIDATURE QUE TA FAITE !!! Je me suis marré comme un truc de ouf x)).

    Sinon mdr le PhireFox xDD.

    Darken un gentil c'est bien sa :). Sinon ton chapitre était assez court comparé au 8^^. Mais j'ai quand même bien aimer car tu nou explique lhistoire de darken et de seifer. Bref, vivement la suite :).

    #Largen

Report abuse