Renaissance, Chapitre 5

Salut tout le monde, voici comme promis Renaissance, nous arrivons déjà à la moitié de l'histoire, bien qu'il me reste encore 3 chapitres à écrire (le 9, 10 et 11). Y aura-t-il une suite ? Sauf si je l'ai révélé, seuls ceux qui ont vu la vidéo de mon interview par SpookTV le savent. Je ne vais pas trop m'avancer mais sachez que si Renaissance devait être la fin des aventures de Victoria, nous nous retrouverions très vite pour de nouvelles histoires. Sans plus vous faire attendre, je vous mets cette suite, riche en révélations... et bouleversements... Régalez-vous bien !
 
Renaissance, Chapitre 5
Renaissance, Chapitre 5

Victoria observait le cadavre de Sincyr. Bizarrement, elle ne ressentait aucune peine, alors qu'elle croyait aimer le garçon. La vérité lui avait très vite sautée aux yeux, elle avait été victime d'un sortilège, ce qui expliquait cette attirance, plus charnelle qu'amoureuse qu'elle ressentait pour lui.
« Mais avait-il conscience de ses actes ? »
Elle se retourna vers son équipe. Ils étaient partis à neuf, et en quelques jours, deux étaient déjà morts. Les autres avaient une mine sombre, fatiguée.
Gauthier et Thomas observaient leur capitaine avec tristesse, pensant probablement qu'elle était anéantie par la mort de Sincyr. Harvey observait les alentours avec frayeur, Ori jouait avec une brindille qu'il s'amusait à téléporter, Darken se tenait à l'écart, évitant le regard de Victoria et Erika était assise sur un rocher, lançant un couteau qu'elle rattrapait au vol.
Victoria s'éclaircit la gorge.
 - Bien, nous avons eu un début chaotique, cependant, je sens que la suite sera mieux. Nous n'avons à priori plus aucun traître parmi nous. Sincyr ne savait peut être pas ce qu'il faisait, néanmoins, sa mort était nécessaire, voire indispensable, si on ne voulait pas se retrouver avec de nouveaux cadavres sur les bras. Maintenant, continuons notre route, mais je voulais vous demander... où avez-vous trouvé ces quatre-quatre ?
 - Je les avais dissimulés sur l'île, au cas où j'aurais à m'en servir, expliqua Isaac. Je pense qu'il était très utile de s'en servir afin de progresser plus vite.
 - Bien... Où allons-nous à présent ? c'est toi qui doit nous conduire jusqu'à l'antivirus.
 - Nous allons nous rendre au Lac Meano, qui se trouve à environ un jour de route d'ici, en voiture, sachant que nous devons rouler doucement, vu que nous sommes dans la jungle et que j'ai installé des pièges. Une fois arrivés là-bas, nous devrons le traverser par les profondeurs. L'antivirus est caché dans une ville souterraine, gardée par une sirène très puissante...
 - D'accord. Nous approchons de notre but !
Victoria grimpa à l'arrière d'une voiture. Harvey prit le volant, tandis que Darken s'installait à coté de lui. Erika, Thomas, Gauthier et Ori entrèrent dans l'autre véhicule. Harvey mis en marche le moteur et suivit les indications d'Isaac, suivis de près par l'autre quatre-quatre.
Épuisée de sa nuit qui ne s'était jamais achevée, Victoria s'allongea. Elle avait bien pris soin de récupérer un coussin qu'elle plaça derrière sa nuque. Elle marmonna un vague bonne nuit à ses compagnons à l'avant, et s'endormit aussitôt.
Elle marchait lentement, ressentant une vive joie, dans un environnement hostile, gris, dépourvu de nature, et pourtant, son c½ur resplendissait de bonheur. James se tenait près d'elle, rayonnant, ils observaient, tout en avançant, le ciel sombre strié d'éclairs violets. Elle entendait des pas derrière elle, quatre personnes les suivaient. Plein d'espoir, ils approchaient de plus en plus d'un monde ravagé, une silhouette gigantesque se profilait au loin, le tout premier démon.
 - Nous devons être forts, murmura doucement James près de Victoria, si proche qu'elle pouvait voir son torse se relever au fil de sa respiration.
Les six compagnons s'arrêtèrent. La silhouette s'approchait d'eux, cachant un soleil violacé, il émettait des ondes de puissance si vives, que la jeune fille sentait le sol trembler, sous elle.
 - Nous ne devons pas sombrer dans la peur, dit la voix lointaine de James, nous devons faire face la tête haute, il est temps d'affronter le premier démon, ensemble...
Victoria se réveilla en sursaut. Le quatre-quatre faisait toujours route vers le lac Meano. Les étoiles étaient visibles à travers le toit ouvrant, la nuit était claire, la lune se détachant visiblement.
 - Tu as dormi pendant douze heures, marmonna Isaac au volant, tandis qu'Harvey s'était assoupi sur le siège passager. J'hésitais à te réveiller, je commençais à m'ennuyer.
 - Dans combien de temps arriverons-nous ? demanda Victoria, baillant longuement.
 - Quinze heures, nous avons pris un peu de retard car nous avons dû contourner un groupe de Monosaures.
 - De quoi ? s'étonna la capitaine
 - Mo-no-saures. C'est des genres de T-rex jaunâtre avec un seul ½il de plus de trois mètres de hauts, assez forts pour faire peur à Crocabulia, ils n'habitent que sur cette île, du moins, à ma connaissance expliqua le Zobal.
 - En parlant de Crocabulia, que comptes-tu en faire ? La tuer ? Si tu veux anéantir le virus, il faudra se charger de ce problème, car elle risquerait de relancer une infection. Et comment comptes-tu désinfecter tout le monde, d'ailleurs ? reprit Victoria, se calant au milieux et posant les bras sur les sièges avant.
 - Je te rappelles que je les contrôle, il me suffira de leur ordonner de ne pas bouger et là j'aurais besoin d'aide pour leur administrer l'antidote.
 - Et tu es sûr qu'ils ne seront plus un danger ?
 - Certain.
Isaac retira son masque et le posa dans la boîte à gant, avant de passer un doigt sur la cicatrice courant sur son visage, tenant le volant de l'autre main. Son ½il gauche, précédemment crevé par Sincyr semblait avoir guéri. Probablement une propriété du corps démoniaque... mais alors, sa cicatrice...
 - Sais-tu pourquoi Arty m'a infligé cette blessure ? questionna-t-il après un long silence.
 - J'imagine que tu essayais de détruire le monde... ricana Victoria, moqueuse.
 - Pas exactement... Connais-tu les règles du Duel Mortel ?
 - Non.
 - Et bien, un Duel Mortel est un combat lancé d'un individu à un autre, souvent pour régler plus simplement un conflit. Celui qui reçoit la demande de duel n'est pas obligé de l'accepter, mais c'est très rare. Pour commencer, il y a quatre participants. Les deux combattants, et leur second, qui sont très souvent des hommes très puissant au combat. Les armes à feu sont également interdites.
Il marqua une pause, se concentrant un instant sur un virage.
 - Le but est simple. Les combattants doivent s'entre-tuer et une fois l'un deux mort, le combat peut se terminer, sauf si le vaincu demande à son second la vengeance, dans ce cas là, le duel ne se termine qu'une fois le second mort, ou bien ses ennemis.
Il observa Victoria dans le rétroviseur, une ombre de tristesse assombrit ses yeux gris.
 - Tu dois savoir qu'Arty n'a pas toujours été du « bon côté ». Au début, lui, son frère Seifer, sa s½ur Carly et moi étions quatre criminels renommés et recherchés par Bonta. J'étais éperdument amoureux de Carly, seulement, un milicien, très malin proposa un Duel Mortel à la jeune femme, la traitant de dégonflée si elle refusait. Et là, à cause de sa vanité, elle accepta. Le milicien était un jeune homme nommé Jace Kargo, et comme second, il choisit une guerrière très puissante et très célèbre, Mylaise. Il s'agissait d'une Ecaflipette connue pour avoir trouvé la recette perdue d'un filtre d'immortalité, elle avait donc conservé le corps d'une... chatte d'une vingtaine d'années. Par le temps, elle était fidèle à Brâkmar, jusqu'à ce qu'elle en ait assez de servir Djaul qui la traitait misérablement. Elle s'était alors alliée à Bonta.
«  Bref, Arty était paniqué, tandis que Seifer voulait à tout prix être le second de Carly. Alors, ton chef m'a demandé d'être le coéquipier de sa s½ur, et j'ai aussitôt accepté, j'étais tout autant angoissé que lui à l'idée de la perdre. Le Duel Mortel devait avoir lieu au sommet de la montagne des Craqueleurs. »
Il marqua une pause, reprenant son souffle.
 - Lorsque nous arrivâmes, Carly et moi, le vent nous fouettait le visage. Jace et Mylaise nous attendaient déjà, la guerrière était resplendissante dans ses vêtements courts, mais adaptés au combat. Elle ne semblait pas se soucier de la poussière qui se collait à ses poils... Carly près de moi était confiante, moi, la peur me taraudait le ventre, un mauvais pressentiment m'avait envahi. Et le combat commença. Carly affrontait Jace, tandis que Mylaise s'était aussitôt élancée sur moi. Elle était bien trop rapide, ses dagues me tailladaient de plus en plus, je ne pouvais espérer la vaincre sans reprendre mon apparence de démon, mais je ne voulais pas révéler ma véritable identité devant eux, je ne voulais pas que Carly, si proche de moi me rejette.
«  Mylaise m'a projeté au sol, me bloquant avec une armée de chatons, puis elle s'est élancée au secours de Jace, qui tremblait sous les assauts de Carly. Et avant que mon amie ne puisse faire quoi que ce soit, Jace la poignarda en plein c½ur. »
Une larme brilla au coin de l'½il d'Isaac, Victoria en fut stupéfaite.
 - Techniquement, le combat était terminé, elle n'avait pas eu le temps de me demander de la venger, cependant, ils voulaient me tuer moi aussi, après tout, j'étais l'un des quatre criminels. Cependant, ma rage m'aveugla et je ne pus empêcher la transformation de mon corps en démon, les chatons ont explosé autour de moi, nous couvrant de sang, je découpai Jace en deux avant qu'il ne puisse faire le moindre geste, Mylaise était abasourdie, plein de rancune, je me tournai vers elle alors qu'elle tombait à genoux. Cependant, je ne pouvais pas me résoudre à tuer une femme démunie, ce fut une grande erreur elle en a profité, pour s'échapper, me transperçant au passage le torse d'une dague, à deux doigts de mon c½ur. Cela m'a pris trois jours pour la retrouver, alors je l'ai attachée à une pierre et l'ai laissée coulée dans le lac de Cania.
 - Tout ça est terrible, chuchota Victoria... Carly ne méritait pas de mourir comme ça.
 - N'oublie pas que nous étions des criminels, Jace et Mylaise ne faisaient que leur devoir. Mais j'étais abattu de la mort de ma bien aimée, je n'ai pas pu me retenir... Alors que je suis retourné voir Arty et Seifer et leur ai annoncé la nouvelle. Seifer disparut sans faire de commentaires, son frère m'observait avec haine, il a alors sorti sa dague, m'a infligé cette cicatrice puis a disparu. J'appris beaucoup plus tard qu'il s'était mis au service du bien. Bref, j'étais fautif, je n'avais pas su protéger Carly, aussi, je n'ai pas laissé mon corps effacer cette marque sur mon visage, je voulais qu'elle reste... Après cela, j'ai sombré dans le chaos et la perversité, ne songeant qu'à libérer les démons pour me venger de ce monde... Je n'ai pas toujours été foncièrement mauvais, même si j'étais un criminel, j'avais le pouvoir d'aimer.
Il se tut, un silence inconfortable s'éleva, que Victoria finit par rompre.
 - Je suis vraiment désolée pour Carly et toi, si elle n'avait pas été tuée, peut être que les choses auraient été différentes, dit-elle avec douceur.
Isaac lui adressa un sourire triste et remit son masque en place.
 - Tu sais, je m'en veux terriblement pour James... Mais je n'étais pas moi-même, la magie démoniaque me contrôlait et je n'ai pas pu la retenir. Si je pouvais revenir en arrière, j'empêcherais sa mort, reprit-il avec hésitation.
Victoria resta silencieuse.
Darken poussa soudain une exclamation, réveillant Harvey qui se cogna la tête, s'assommant et replongeant aussitôt dans le sommeil.
 - Quoi ? s'étonna Victoria en haussant les sourcils.
 - Revenir en arrière ! Je ne peux pas !
 - Tu m'avances bien, là...
 - Mais en revanche, je peux aller dans le monde où est enfermée l'âme de James !
L'excitation et l'espoir envahirent l'esprit de Victoria.
 - Et tu pourrais le faire revenir ?!
 - Heu... pas que je sache fit-il, penaud, sa joie se dissipant aussitôt.
 - Pff...
 - Sauf si...
Renaissance, Chapitre 5
L'air vif et glacial s'insinua dans ses os, il trembla de froid, près d'Arty, qui lançait une dague qu'il rattrapait au vol d'un air distrait, observant l'horizon désespérément vide, poussant parfois un petit soupir.Le Sram était venu voir Casper pour lui proposer d'être son second, lors d'un Duel Mortel, le jeune Osamodas s'était naturellement empressé d'accepter, ravi d'aider son ami. De plus, il était confiant de ces capacités de demi-dieu, capacités qu'Arty ignorait...Cependant, il était nerveux à l'idée de se retrouver contre Lunix, aussi, il poussa un discret soupir de soulagement en voyant au loin les deux silhouettes qui se découpaient sur le soleil couchant. Pas de peau noire comme la nuit et d'ailes gigantesques en vue, seulement un Roublard fin, Seifer, le frère d'Arty et son second, une grosse brute, visiblement un Sadida.Les deux combattants s'arrêtèrent à une trentaine de pas d'Arty et Casper, un sourire froid tordit la bouche de Seifer. 
 - Et voilà, mon frère, lança-t-il avec cruauté, il est temps d'en finir ! Toi ou moi mourra ce soir !
 - Ce sera toi, murmura le Sram.
 - Que le Duel Mortel commence ! lancèrent les deux frères d'une même voix.
Les quatre hommes se jetèrent l'un vers l'autre, Casper remplit le terrain d'invocations. Fournaise fit fondre la glace, à l'aide d'un puissant jet de flammes dirigées vers le Sadida qui esquiva habilement. Il semblait agile, fait étonnant pour un homme de sa carrure.
Casper dégaina son marteau et attaqua en direction du Sadi qui para à l'aide d'une lourde hache. Le colosse balança son poing en direction de son adversaire, mais une invocation, plus précisément un Craqueleur reçut le choc à sa place et se fissura, avant d'éclater, répandant des morceaux de pierre un peu partout
 - Griffe Spectrale !
Des griffures marbrèrent le visage barbu du Sadida qui fut projeté sous la puissance de l'attaque. Il répliqua avec une ronce apaisante, suivie de plusieurs feux de brousses.
Casper était immobilisé, tandis que la chaleur des sorts lui brûlait la peau.
Libération ! Lança-t-il, alors que le géant allait le décapiter de sa hache.
Il fut repoussé. Les deux ennemis, haletant, se défièrent du regard.
 - Comment t'appelles-tu ?
 - Htailog ! hurla le Sadida en ricanant, dévoilant des dents pourries.
 - Bizarre ton nom !
Casper observa Arty du coin de l'½il, qui lançait des pièges sur Seifer qui esquivait habilement, éclatant de rire. Le Roublard fonça tout d'un coup sur le Sram et le frappa au visage. Arty chuta dans la glace, son frère s'agenouilla aussitôt à coté de lui, et enfonça une bombe entre les côtes du Sram. Alors qu'il allait s'éloigner, Arty le rattrapa et serra son dos, les deux frères s'observaient avec haine, dans une étreinte mortelle.
 - Pas tout seul ! cria le Sram.
Casper détourna les yeux quand la bombe explosa avec force.
 - NON ! s'écria le jeune homme, sentant les larmes de désespoir couler le long de ses joues, PAS TOI !
Htailog éclata de rire et s'élança vers le fils d'Osamodas. Une aura surpuissante entourait ce dernier, tandis que la haine annihilait toutes ses pensées logique. Il ne pensait qu'à une chose, anéantir tout ce qui se trouvait autour de lui, ses yeux impitoyables fixèrent Htailog, qui s'arrêta, apeuré, puis tenta de fuir.
 - REVIENS !
Le fouet se prit dans les jambes du Sadida, le faisant chuter, briser son nez contre la glace aussi dure que du fer. Casper courut vers le blessé qui rampait pitoyablement, tentant de s'échapper à son destin.
Le marteau vibra dans les mains de l'Osa qui le leva haut, et l'abattit de toutes ses forces sur le crâne de Htailog, le faisant voler en éclats.
Du sang, des morceaux d'os et de cervelles salissaient les bottes de Casper qui se laissa choir sur le sol en pleurant. Pas Arty ! Comment le Sram qui avait survécu à toutes les batailles pouvait-il être mort !
 - NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !
La puissance se déchaîna autour du fils d'Osamodas, la glace vola en morceaux, le corps de Htailog en poussière, les restes de l'excavation s'effondrèrent, le corps de Casper était agité de secousses, autant à cause de la puissance que de la fureur et du chagrin. Il épargna seulement les os de son ami, souhaitant plus tard lui offrir une sépulture décente.
Pas Arty, c'était impossible !
Les hurlements reprirent de plus belle, un cratère prenait vie autour de lui...
d'abord Ashlinn, maintenant son ami...
Et tout explosa, un déferlement d'énergie ravagea les arbres, réduisit la faune en cendre, s'étendit jusqu'à la bourgade et la rasa en quelques secondes, se mit à ronger les montagnes touchant les crocs de verre, faisant tomber d'immenses blocs de glace et de pierres sur les créatures, une fissure apparut même le long du château de Missiz Frizz. La mort de son ami avait causé la destruction d'une grande partie de la ville autrefois la plus prospère du monde des douze.
 - j'ai tout perdu, murmura Casper avant de s'effondrer, tandis que des pas se faisaient entendre, approchant lentement.
 
Surpris par cette mort inattendue ;) ? Sisi, un personnage principal !!! J'espère que ça vous a plu, la suite vendredi ! Demain peut être un article, je ne garantis rien.  


Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.212.30) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Visiteur

    14/12/2013

    erf le fail a deja été signalé #degouté --'^^ tres bon épisode
    Ossa-calme

  • Dark-phire

    18/02/2013

    Visiteur wrote: "Petit faux raccord : dans la stories de darken, mylaise s'est enfuie tandis que darken tuait jace,hors dans ce chapitre, tu explique qu'elle s'est enfuie de poignardant darken. "

    Exact, j'aurais dû relire Renaissance avant de faire Stories ^^, t'es le 1er à constater un faux raccord :P... Et y'en a plein !

  • Visiteur

    17/02/2013

    Petit faux raccord : dans la stories de darken, mylaise s'est enfuie tandis que darken tuait jace,hors dans ce chapitre, tu explique qu'elle s'est enfuie de poignardant darken.

  • OLF-94

    17/07/2012

    Ouais^^, mais j'avais pas eu l'idée de mettre sa : #Largen. Je suivais depuis Infecté chapitre 4 x).

  • Dark-phire

    17/07/2012

    OLF-94 wrote: "Omg, encore une histoire de malade !!! Je kif trop ton histoire ! Vivement vendredi :S, je sens que sa va encore être un super chapitre^^. Dommage que Arty est mort :/. (Pour info : C'est Largen qui poste pas Owerms qui poste les commentaires comme d'habitude)

    #Largen
    "

    Tu suis depuis le début ^^' ?
    (merci)

  • OLF-94

    17/07/2012

    Omg, encore une histoire de malade !!! Je kif trop ton histoire ! Vivement vendredi :S, je sens que sa va encore être un super chapitre^^. Dommage que Arty est mort :/. (Pour info : C'est Largen qui poste pas Owerms qui poste les commentaires comme d'habitude)

    #Largen

  • Dark-phire

    17/07/2012

    OLF-94 wrote: "Haha super :P, vivement vendredi, et demain aussi si t'a des new's IG :) bon, j'vais me coucher x"

    Pour pas te faire chopper xD ! Bonne nuit :)

  • OLF-94

    17/07/2012

    Haha super :P, vivement vendredi, et demain aussi si t'a des new's IG :) bon, j'vais me coucher x

  • Dark-phire

    17/07/2012

    OLF-94 wrote: "NON OMG GOLIATH"

    voilà !! xD

  • Dark-phire

    17/07/2012

    OLF-94 wrote: "Htailog, et bien, tout comme tout les prénom marrant dans tes récits y'a bien une signification :p mais la je voit pas o_o acheter log ? "

    Lit le à l'envers ;)

Report abuse